L'enregistrement qui pourrait gêner Sarkozy

Nicolas Sarkozy a proposé un poste à un militant UMP qui lutte contre Bygmalion.
A-t-il acheté le silence du militant ? En tout cas selon l’émission Complément d’enquête diffusée jeudi soir sur France 2, ont pourraient le croire.
Si je suis élu président de l’UMP, vous serez nommé dans ma commission financière.

C’est ce qu’a promis Nicolas Sarkozy à Thierry Tidona, un militant UMP qui a porté plainte dans l’affaire Bygmalion , en juillet dernier. En portant plainte, ce militant veut dénoncer son ras-le bol, son dégoût de la situation actuelle, tout en croyant à un changement, il souhaite que les adhérents puissent obtenir un droit de regard sur les affaires financières du parti.

Alors que Thierry Tidona avait décidé d’interroger Nicolas Sarkozy lors de son passage à Toulon le 22 octobre dernier sur l’affaire Bygmalion, quelques minutes avant le début du meeting, il est invité dans les loges pour rencontrer l’ex-chef d’État.

La conversation a été enregistrée par une équipe de Compléments d’enquête, qui suivait le militant ce jour-là.

La proposition de ce poste tombe à pic et en laisse perplexe plus d’un. De là à penser comme le dit Complément d’enquête, que ça serait un moyen pour Nicolas Sarkozy d’éviter que le militant UMP ne pose une question, comme il l’avait prévu, sur l’affaire Bygmalion pendant son meeting, il n’y a qu’un pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *