Daech aurait utilisé du gaz moutarde près d’Alep

Selon les médias iraniens, la ville de Mari, située à 25 kilomètres au nord d’Alep, a été bombardée avec des munitions chargées à l’ypérite.

Les terroristes du groupe Etat islamique (EI ou Daech) ont utilisé des armes chimiques dans la province syrienne d’Alep, rapporte la chaîne iranienne PressTV. Il s’agit de gaz ypérite également connu comme le gaz moutarde.

La chaîne précise que le gaz a été utilisé dans la ville de Mari, ajoutant que de nombreux habitants de la ville ont été intoxiqués, ce qui a provoqué des problèmes respiratoires chez les victimes.

Des combats acharnés entre l’armée syrienne et les terroristes se poursuivent au sud-ouest d’Alep. Auparavant, le correspondant de Sputnik sur place a rapporté que les troupes gouvernementales syriennes ont pris d’assaut les positions des terroristes sur le territoire d’une école militaire des Forces aériennes du pays.

La Syrie est secouée depuis mars 2011 par un conflit intérieur qui a déjà fait, selon l’Onu, plus de 280.000 morts. Plus de 2,3 millions de Syriens se sont réfugiés à l’étranger. Les troupes gouvernementales font face à des groupes armés de différentes origines qui comprennent des mercenaires étrangers.

Source: sputniknews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *