MacronLeaks : La team En Marche panique totalement et essaye de faire croire qu’ils ont créé des faux documents pour « piéger les pirates »

Quel gogo crédule va croire que l’équipe d’En Marche a produit des faux documents en pleine présidentielle pour tromper les pirates plutôt que se protéger contre le phishing ? C’est une pauvre excuse bien que la défense est intelligente. Ils paniquent, les fichiers sont réels.

————–

Le mouvement En Marche! avait anticipé l’intrusion de pirates informatiques dans ses messageries.

Si les MacronLeaks lancés la veille du second tour de l’élection présidentielle française ont fait «pschitt!» c’est parce que l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron avait anticipé l’attaque informatique dont le mouvement En Marche! a été la cible. Selon Mounir Majhoubi, en charge des supports numériques, les hackers auraient été pris à leur propre piège. Conscient qu’il risquait d’être l’objet de piratages informatiques, le mouvement créé par Emmanuel Macron s’était prémuni en créant lui-même cinq boîtes mails faussement attribuées à des responsables importants de la campagne. «Il y avait le responsable financier de l’organisation, des personnes qui travaillent dans l’équipe politique, il y avait des personnes moins connues du mouvement», a expliqué Mounir Majhoubi.

Comme attendu, les messageries d’En Marche! ont été assaillies de mails garnis de fichiers piégés. Du «phishing», une méthode éprouvée qui permet de s’introduire dans les systèmes informatiques. La contre-attaque a notamment consisté à nourrir les pirates, en leur donnant des dizaines de faux mots de passe et à les renvoyer vers de faux documents ou de mauvais liens pour leur offrir sur un plateau les informations qu’ils escomptaient utiliser pour salir la réputation d’Emmanuel Macron.

Plusieurs observateurs attribuent ces attaques à l’extrême-droite américaine et aux Russes. Le New York Times estime que les équipes d’Emmanuel Macron ont été beaucoup plus «habiles et ingénieuses» que celles d’Hillary Clinton. (TDG)

Source: TDG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *