Le candidat LREM à Villeurbanne rattrapé par son passé fiscal, une aubaine pour Vallaud-Belkacem ?

Révélée par son adversaire de la France insoumise, l’affaire pourrait coûter cher au candidat LREM Bruno Bonnell. Celle-ci tombe à point nommé pour la socialiste Najat Vallaud-Belkacem, en difficulté dans la même circonscription.

«J’appelle le candidat de La République en marche à faire toute la lumière sur la situation», a fait savoir par un communiqué, publié sur son site le 7 juin 2017, Najat Vallaud-Belkacem, candidate du Parti socialiste (PS) à Villeurbanne, en banlieue lyonnaise.

«Plusieurs médias relèvent les pratiques troublantes du candidat [Bruno Bonnell quant à sa] gestion de ses nombreuses entreprises, de leur domiciliation dans le Delaware à la supposée organisation de sa propre insolvabilité pour échapper à l’impôt», écrit l’ex-ministre de l’Education, qualifiant les faits d’extrêmement graves.

La mise en cause du candidat de La République en marche (LREM), rattrapé par son flou fiscal, serait-elle en mesure de changer la donne dans la 6e circonscription du Rhône ?

Tout a commencé le 6 juin dernier, et le coup est venu de l’adversaire commun de Najat Vallaud-Belkacem et Bruno Bonnell dans cette circonscription, Laurent Legendre, candidat de la France insoumise (FI). Ce dernier a exhumé une décision de justice de 2011 concernant Bruno Bonnell et évoquant une stratégie d’optimisation fiscale. Bruno Bonnell serait le dirigeant d’une entreprise domiciliée dans l’Etat américain du Delaware, paradis fiscal qui attire de nombreuses sociétés soucieuses de payer moins d’impôts.

Source

Une pensée sur “Le candidat LREM à Villeurbanne rattrapé par son passé fiscal, une aubaine pour Vallaud-Belkacem ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *