Loire : un homme dans le coma après une piqûre de frelon

La piqûre aurait provoqué une forte baisse de tension qui aurait entraîné des dégâts importants au cerveau.

Un homme, âgé de 43 ans, est dans le coma depuis trois semaines après une piqûre de frelon, rapporte Le Progrès. Le 18 juin dernier, il a été piqué alors qu’il se trouvait dans la Loire, à Villemontais. La victime, qui réside dans l’Allier, a ensuite déclenché une violente réaction allergique, perdant connaissance et sombrant dans le coma. La piqûre aurait provoqué une forte baisse de tension qui aurait entraîné des dégâts importants au cerveau.

Transporté à l’hôpital de Roanne (Loire), le quadragénaire est toujours au service des soins intensifs, dans un état préoccupant, indique Le Progrès. Le quotidien régional rapporte que mardi dernier, dans ce même hôpital, un paysagiste de 20 ans a lui été pris en charge après avoir été piqué «à quatre ou cinq reprises par des guêpes alors qu’il taillait des buissons». Soigné à base «d’adrénaline, corticoïde et antihistaminique permettant d’endiguer l’allergie», il est ressorti dans la journée. Un médecin de Roanne évoque aussi le cas d’un apiculteur, «piqué 200 fois, sans conséquences».

«Dès les premiers symptômes, il faut composer le 15, recommande un urgentiste. Et en attendant les secours, le conseil, c’est de s’allonger, mettre du froid sur la piqûre, les jambes en l’air.» Il ajoute que les médecins prescrivent aux patients allergiques des antidotes qu’ils peuvent s’injecter eux-mêmes en attendant l’arrivée des secours.

Source:  leparisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *