Une pomme et une bouteille d’eau : le frugal repas des policiers escortant Emmanuel Macron

Alors qu’ils escortaient Emmanuel Macron en déplacement dans une école de Forbach en Moselle, les policiers, en poste durant plus de 10h, ont reçu pour seul repas un goûter d’écolier. Ils dénoncent «un manque criant de considération».

Le 4 septembre, le chef de l’Etat était en déplacement en Moselle, où il a visité une école primaire dans la ville de Forbach. Pour l’escorter, les agents de la Direction départementale de la sécurité publique de Moselle ont dû faire appel à leurs collègues de la Section d’intervention (SI) de Nancy.

Alors qu’ils étaient en poste depuis 6h pour une journée de plus de dix heures, les policiers ont reçu une collation en fin de matinée : une briquette de jus de fruit, une pomme, un sachet de biscuits et une bouteille d’eau, selon L’Est républicain. Ce maigre goûter devait constituer le seul repas de la journée pour les agents de police.

Dans une publication Facebook, le syndicat Unité-SGP-Police FO a dénoncé un «manque criant de considération» de la part de l’administration à l’égard des policiers qui «ont passé la journée entière sur un service d’ordre épuisant physiquement et psychologiquement».

«Quand on a su qu’il s’agissait du seul et unique repas auquel nous aurions droit, on a cru à une blague», s’est indigné un policier dans l’Est républicain qui a dénoncé «des économies de bout de chandelle».

L’accueil réservé au président de la République lors de son arrivée dans l’école de Forbach avait été mitigé. Plusieurs personnes l’ont hué alors qu’il venait à la rencontre des badauds, tandis que d’autres l’applaudissaient et étaient heureux de lui serrer la main.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *