Campagne 2007 de Sarkozy : un circuit de primes en liquide découvert ?

Selon France Info, la justice aurait découvert un circuit d’argent liquide servant à financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, dont elle ignore encore l’origine.

L’affaire du financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 connait un nouveau rebondissement. Les juges qui enquêtent sur un possible financement par le régime libyen de Kadhafi auraient débusqué de nouveaux éléments troublants laissant penser que de l’argent liquide a bien circulé cette année-là à l’UMP ainsi qu’au quartier général de son candidat. Cette possible circulation d’espèces avait déjà été évoquée une première fois en janvier 2017 dans Secrets d’info, sur France Inter, à travers le témoignage du député européen Jérôme Lavrilleux.

30.000 à 35.000 euros en liquide arrivés pendant la campagne

Selon France Info, les juges disposeraient d’autres témoignages très explicites du même type. Comme l’a révélé dès mai 2017 Mediapart, de nombreux anciens salariés de la campagne de Nicolas Sarkozy ont été interpellés et placés en garde en vue. La plupart de ces salariés ont alors confirmé, devant les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption, et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), cette histoire de primes en espèces. Entre 30.000 et 35.000 euros seraient ainsi arrivés pendant la campagne de 2007, soit au QG du candidat soit au siège de l’UMP.

Invité du Grand rendez-vous Europe 1/C News/Les Echos, Eric Woerth, actuel président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, a indiqué : “Je ne sais pas si ces millions ou milliards de Kadhafi ont existé, je n’en sais strictement rien mais comme trésorier de la campagne, je ne les ai jamais vus.” Selon les enquêteurs, des sommes bien plus importantes ont pu circuler en marge de l’élection.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *