Restriction budgétaire ? Les salaires des conseillers ministériels ont augmenté de 20% depuis l’élection de Macron

Si le nombre de conseillers des cabinets ministériels a été réduit, leur rémunération est passée d’environ 7 600 euros à 9 200 euros en moyenne. Par ailleurs, la limite de 10 conseillers par cabinet serait détournée par l’embauche de contractuels.

En pleine période de restriction budgétaire, le Canard enchaîné du 31 octobre révèle, en s’appuyant sur des documents de Bercy, que les rémunérations des conseillers ministériels ont augmenté de 20% en moyenne par rapport à la mandature précédente. 

Si le président de la République a bien tenu parole en mettant en place une réduction des effectifs dans les cabinets ministériels, leur nombre étant désormais limité à 10, cette diminution du nombre de collaborateurs des ministres semble s’être accompagnée d’une forte hausse de leurs salaires. Ceux-ci sont passés de 7 624 euros bruts par mois à 9 186 euros bruts en moyenne.

En outre, la limite des dix conseillers pour un ministre (et cinq par secrétaire d’Etat) instaurée par décret en mai dernier serait régulièrement contournée par l’embauche de contractuels effectuant des missions en tous points similaires à celles des conseillers titulaires. Le nombre de chauffeurs, d’officiers de sécurité et de secrétaires aurait grandement augmenté aussi. 

L’ancien parlementaire socialiste René Dosière, spécialiste du contrôle de l’argent public, estime que cette augmentation de la rémunération des collaborateurs ministériels est «choquante» et directement liée à la limitation du nombre d’employés. Interrogé par l’AFP, il constate que «plus de 80 membres de cabinet sont mieux payés que leur ministre».

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *