L'immense nuage orangé menace Barcelone

Trois personnes ont été légèrement blessées jeudi matin dans l’explosion survenue devant une usine en lien avec le transport de produits toxiques à 70 kilomètres de Barcelone en Espagne. L’incident a entraîné un immense nuage orangé au dessus de la ville d’Igualada et qui devrait se diriger vers la capitale catalane.

L’incident avait entraîné le déclenchement d’une alerte pour les 64.500 habitants des cinq localités concernées, appelés par les autorités régionales de Catalogne à rester chez eux, fenêtres fermées. Elle a cependant été levée à 14 heures.

Une porte-parole des pompiers de Catalogne, indique qu'”Il y a eu une explosion ou réaction chimique à cause d’un mélange de produits lors de manœuvres de chargement ou de déchargement devant” une usine, de la société Simar à Igualada.

En début d’après-midi, le gouvernement régional catalan a indiqué dans un communiqué que L’impressionnant nuage orange “a pu être produit par une réaction chimique entre produits (acide nitrique – corrosif et toxique – et du sulfure de fer principalement) ainsi qu’un autre élément à déterminer“.

En début d’après-midi, le ministre de l’Intérieur, Ramon Espadaler, a assuré que “le nuage toxique se désintègre et se dépose lentement sur la surface du sol“. Mais sur place, les habitants font toutefois état de “picotements“, 22 personnes ayant appelé les services de secours pour des problèmes respiratoires. Selon des premières analyses, le nuage n’aurait que des effets irritants, mais ne générerait pas de graves problèmes de toxicité. Pourtant, l’acide nitrique est un acide fort, qui peut provoquer de graves brûlures. L’inhalation des vapeurs peut même entraîner un œdème pulmonaire.

Selon la chaîne météo, l’absence de vent ce jeudi est une très mauvaise nouvelle pour la ville d’Igualada. Le nuage orange ne va pas se dissiper et va faire du “sur-place“, jusqu’à vendredi midi. A partir de la mi-journée de vendredi, un vent d’ouest permettra au nuage d’être repoussé vers les côtes. Seul bémol, en se dirigeant vers les côtes, il passera sur Barcelone, polluant également cette ville d’un million et demi d’habitants. En raison de cette situation météo, aucun risque de propagation n’est pour le moment à craindre pour la France, d’autant plus que les nuages toxiques ont l’habitudes de toujours s’arrêter à nos frontières.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *