La majorité du territoire syrien est désormais occupée par l'organisation Etat islamique

Alors que les premiers vols de reconnaissance de l’armée française ont eu lieu au-dessus de la Syrie, et que des frappes aériennes seront bientôt menées, Jean-Yves Le Drian a justifié, mardi, cette nouvelle stratégie française par l’avancée de Daesh, qui serait en nette progression sur le terrain. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *