Un TER entre Abancourt et Rouen est devenu incontrôlable

Le train qui a percuté deux vaches est devenu fou. Il a finalement pu s’arrêter grâce à la présence d’une côte.

Ceux qui ont aimé le film “Unstoppable” de Tony Scott avec Denzel Washington et Chris Pine vont adorer cette histoire puisqu’elle se termine bien. Un TER qui reliait Abancourt à Rouen (Seine-Maritime) avec sept passagers à bord est devenu incontrôlable, incapable de s’arrêter dix-neuf kilomètres durant, selon la presse régionale normande qui a relaté les faits. L’incident s’est produit ce mardi à la hauteur de la gare de Serqueux lorsque le train qui roulait à 140 km/h a percuté deux vaches.

Selon la SNCF il s’agoit là d’un “accident exceptionnel, c’est la première fois qu’à la suite de ce type d’incidents, le système de freinage ne répond pas correctement”. Le conducteur a actionné le freinage d’urgence mais, sous la force de l’impact (avec les vaches), celui n’a pas fonctionné, a expliqué la compagnie, qui a précisé que le TER était fortement endommagé. D’après Normandie-Actu, le conducteur du train a alors constaté que son pupitre était éteint. “Le conducteur a perdu toute l’électricité. Il ne pouvait plus freiner, ni communiquer avec le centre opérationnel”, a confirmé Marc Derrieu, de Sud rail. Il a donc utilisé son téléphone portable pour contacter le régulateur. Les clients s’étaient eux regroupés à l’arrière de la rame.

Le train a ensuite continué sur sa lancée. Il a traversé à 90 km/h la gare de Serqueux, occasionnant des dégâts matériels. La dérive de l’engin, tous feux et lumières éteints, a pris fin grâce à une côte. Lorsqu’il a été quasiment à l’arrêt, et avant qu’il ne reparte en sens inverse, le conducteur a sauté du train et placé des cales sous les roues. Aucun des sept passagers n’a été blessé, mais le conducteur et le chef de bord sont très choqués. Heureusement, plus de peur que de mal, mais une fois l’émotion passée, une histoire à raconter.

Source: atlantico.fr

Hits: 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *