Non, exclure le sel n’est pas bon pour la santé

Réduire au maximum la consommation de sel n’est pas bon pour la santé, et pourrait augmenter le risque de mort des suites de maladies cardiovasculaires, écrit la revue Lancet.

“Une consommation modérée de sel réduit légèrement la tension, par contre elle a certaines autres conséquences, notamment une hausse du niveau de certains hormones, ce qui surpasse souvent les effets positifs liés à la baisse de la tension. C’est très important pour les hypertendus”, a raconté à Lancet Andrew Mente de l’Université McMaster à Hamilton au Canada.

Lui et ses collègues en sont arrivés à cette conclusion après avoir suivi l’état de santé de plus de 130.000 personnes de 49 pays ayant participé à un  projet de l’Université McMaster.

Les chercheurs ont régulièrement effectué des prélèvements de sang chez les personnes étudiées, et ont recueilli les données sur leur régime alimentaire, leurs mauvaises habitudes, maladies et d’autres facteurs influant sur la santé et la durée de vie.

Les chercheurs se sont intéressés à la réaction de l’organisme aux diètes ordonnant de réduire au maximum la consommation du sel, surtout chez les personnes souffrant d’hypertension et d’autres problèmes cardiaques.

L’analyse des changements de l’état de santé des participants et de la fréquence des décès a permis aux auteurs de l’article de conclure que consommer peu de sel n’avait rien de bon pour l’organisme, surtout pour les personnes atteintes d’hypertension.

Pis encore, Andrew Mente et ses collègues ont découvert qu’il y avait une limite, trois grammes de sel par jour, qui, une fois franchie à la baisse, avait un effet négatif pour l’organisme, notamment pour le système cardiovasculaire. Le nombre d’infarctus et d’attaques cérébrales augmentait.

Selon les chercheurs, il n’y a que deux catégories de personnes pour lesquelles ce régime est bon: les hypotendus et les personnes qui consomment quotidiennement plus de quatre grammes de sel, norme généralement reconnue.

On peut donc conclure que pour la majorité des habitants du globe les diètes sans sel sont inutiles, voire nuisibles.

Source: sputniknews.com

Hits: 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *