Un cameraman du magazine National Geographic a été gobé vivant par un poisson-lune pendant un tournage

Un photographe et cameraman travaillant pour le compte du célèbre magazine scientifique National Geographic, est présumé mort après avoir été avalé par un poisson géant Mola Mola pendant le tournage d’un documentaire au large de la côte portugaise.

L’homme de 29 ans, Joaquin Alvarez Santos, originaire de Chiclayo au Pérou, filmait un cachalot pygmée avec quatre autres plongeurs, lorsque le prédateur géant est apparu.

Le mastodonte, qui pesait probablement plus de 2,000 kg, s’est immédiatement dirigé vers le cameraman et l’a gobé sans effort avant de quitter les lieux en deux coups de nageoires.

Un autre plongeur, le photographe australien James C. Wyatt, prenait plusieurs clichés incroyables de la scène, juste avant le terrible incident.

« J’ai vu un poisson géant s’approcher et je me suis dis que ça ferait une super photo, » a déclaré M. Wyatt aux journalistes. « Je ne pensais pas qu’il attaquerait Joaquin! Les poissons-lunes sont très dociles, et ils n’attaquent pratiquement jamais. Tout s’est passé si vite, il a disparu dans la gueule du poisson. Je n’arrive pas à croire que c’est bel et bien arrivé. »

Le poisson-lune ou Mola mola, est le plus lourd des poissons osseux du monde et sa masse moyenne atteint les 1,000 kilogrammes, mais certains spécimens peuvent peser jusqu’à plus de 2300 kg.

Le poisson-lune vit grâce à un régime alimentaire composé principalement de méduses, de salpes, de calamars, de crustacés et de petits poissons, mais des spécimens de plus grande taille ont également attaqué des requins, des baleines et même des petits bateaux de pêche.

Les attaques délibérées sur les humains sont extrêmement rares, et M. Santos est la première victime connue d’un Mola Mola depuis 1987.

Source: World News Daily Report

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *