Un sondage révèle qu’une majorité d’Allemands considèrent les réfugiés comme leur plus gros problème

Alors que Berlin a enregistré l’arrivée de plus de 300 000 migrants en 2016, un chiffre en baisse par rapport à l’année record de 2015, 58% des Allemands estimeraient que les réfugiés et l’intégration sont les principaux problèmes du pays.

D’après un sondage réalisé par l’institut Forschungsgruppe Wahlen pour la chaîne basée à Berlin ZDF, 58% des Allemands interrogés considèrent que les réfugiés et l’intégration sont les problèmes les plus importants auxquels leur pays fait face.

Près de deux tiers (60%) des sondés se disent inquiets du fait que l’argent dépensé pour les réfugiés ne soit pas réservé à d’autres domaines. 52% d’entre eux craignent que l’immigration ne fasse augmenter le taux de criminalité. Enfin, environ un tiers (30%) pensent que la culture et les valeurs sociales allemandes sont menacées par l’arrivée de réfugiés.

Quant à la politique menée par la chancelière allemande Angela Merkel en matière de réfugiés, 45% la juge «plutôt mauvaise», alors que 50% s’en disent satisfaits.

Cette enquête survient après la vague de quelque 890 000 migrants, en majorité originaires du Moyen-Orient et d’Afrique, qui a afflué vers l’Allemagne en 2015, selon les données de l’Office fédéral des migrations et des réfugiés.

Ce chiffre a considérablement diminué pour l’année 2016, puisque la même source a enregistré 305 000 arrivées de demandeurs d’asile pour les 11 premiers mois de l’année.

Le sondage a été réalisé auprès de 1 234 Allemands entre le 6 et le 8 décembre.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *