Une fillette de 7 ans s’est fait exploser dans le centre de Damas

Une déflagration a secoué vendredi un commissariat de Damas quand la ceinture explosive d’une fillette de sept ans a été déclenchée à distance, faisant trois blessés, a affirmé le quotidien al-Watan.

“Une fillette de sept ans est entrée dans la station de police du quartier de Midane à Damas portant une ceinture explosive qui a été déclenchée à distance”, selon les premiers éléments de l’enquête policière rapportée par le quotidien sur sa page Facebook.

L’enfant prétendait être “perdue”

L’enfant a dit être perdue et a demandé à se rendre aux toilettes, où la ceinture a été activée. Trois policiers ont été blessés, selon al-Watan. Auparavant, l’agence de presse officielle syrienne Sana avait évoqué “des informations concernant une explosion terroriste à la station de police”. C’est la première fois en Syrie qu’un enfant est utilisé pour commettre un attentat avec une ceinture explosive.

L’OSDH confirme

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a confirmé l’explosion, indiquant qu’une “femme” (7 ans) était morte, sans être en mesure de préciser s’il s’agissait d’une kamikaze ou d’une victime se trouvant sur les lieux. Les attentats demeurent rare à Damas, contrôlée par le régime du président Bachar al-Assad, même si la ville est parfois la cible de tirs d’obus lancés par les rebelles qui tiennent certaines localités des environs.

Source

Peut-ont parler de kamikaze quand une ceinture explosive, d’une fillette de sept ans a été déclenchée à distance par des rebelles syrien, soutenu par l’occident dont la France???

Bien-sûr que non, cette pauvre enfant est une victime, parmi tant d’autre, assassinée par des lâches avec la complicité des gouvernements occidentaux.

Hits: 30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *