Des archéologues découvrent une ancienne nécropole avec un message «de l’autre monde»

40 sarcophages, des petites statues, une momie de haut rang. Une vaste nécropole découverte en Égypte révèle non seulement une antique sépulture de la Haute-Égypte, mais transmet aussi un message «de l’autre monde». Selon le ministre des Antiquités, «ce n’est que le début».

Des archéologues égyptiens ont découvert une nécropole contenant 40 sarcophages en pierre et des objets d’art bien conservés, dont un millier de petites statues, a annoncé samedi le ministre des Antiquités.

La découverte a eu lieu près de Tounah el Gebel, un site archéologique au sud du Caire. Il s’agit d’un ensemble important de chambres funéraires vieilles de plus de 2.000 ans, datant d’une période allant de la Basse époque au début de la période ptolémaïque, a précisé Khaled El Enany.

Selon Mostafa Waziri, chef de la mission archéologique, de nombreux objets découverts appartenaient à un des grands prêtres de Thot, l’ancien dieu égyptien à tête d’ibis. L’identité de ce prêtre a été révélée grâce à la découverte dans la tombe de quatre urnes dans lesquelles étaient conservés les viscères embaumées des défunts. Sculptés en albâtre et scellés par des couvercles illustrés des têtes des quatre fils du dieu Horus, ces vases canopes témoignent de l’importance du rang occupé par ce prêtre.

Les archéologues ont aussi trouvé un collier porte-bonheur portant l’inscription «bonne année» écrite en hiéroglyphes. Selon M.Waziri, il s’agit d’«un message envoyé de l’autre monde».

Le ministre des Antiquités a indiqué que cinq années seraient nécessaires pour mettre au jour la totalité du site.

«Ce n’est que le début», a-t-il dit. «Nous allons très bientôt ajouter une nouvelle attraction archéologique à la Moyenne-Égypte».

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *