Un astéroïde géant va passer à proximité de la Terre mardi soir

Ce gros caillou devrait passer à 200 000 km de la terre à la vitesse de 45 000 km/h.

Disparu des radars peu après sa découverte en 2010, l’astéroïde 2010 WC9 refait parler de lui.

Ce gros caillou, dont la taille est comprise entre 60 et 130 mètres devrait passer, ce mardi soir, à 200 000 km de la Terre à la vitesse de 45 000 km/h.

Si les risques d’une retombée sur terre ne sont pas à l’ordre du jour, les scientifiques s’intéressent de près à ce corps céleste.

C’est l’une des premières fois qu’un objet de cette taille passe à une distance inférieure de moitié à celle qui nous sépare de la Lune. Par ailleurs, son observation n’est pas près de se reproduire de sitôt.

Découvert le 30 novembre 2010 par le Catalina Sky Survey, en Arizona, il avait disparu des radars au bout de dix jours et les scientifiques n’avaient pas pu calculer avec précision son orbite.

Plusieurs sites d’observations ont pu l’observer à nouveau depuis le 8 mai. Depuis les ordinateurs ont déterminé que cet astéroïde n’était pas passé aussi près de la terre depuis 300 ans. 2010 WC9 devrait ensuite faire un tour non loin de Mars, de Venus et de Mercury.

2010-WC9
Capture NASA/

Pour les amateurs, il n’est pas possible de voir cet astéroïde à l’œil nu. Cependant, les Observatoires de Northolt Branch à Londres devraient faire un direct sur leur page Facebook, ce lundi vers minuit (heure française) si les conditions météorologiques sont bonnes.

Il n’est pas rare que des objets passent aussi près de la Terre : 60 connus en 2016, 56 en 2017, 33 en 2018… Il y a un mois, l’astéroïde 2018 GE3, d’une taille similaire, était déjà passé à proximité de notre planète.

Si un tel objet venait à rentrer dans l’atmosphère, les conséquences pourraient être dramatiques. En février 2013, la météorite de Tcheliabinsk qui ne mesurait pas plus d’une vingtaine de mètres avait pas sa simple désintégration en altitude soufflé des milliers de fenêtres et blessé plus de 1500 personnes.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *