Syrie: Les partisans de Daesh se regroupent près des bases US, leurs alliés

Des extrémistes liés à Daech ont été repérés dans la région de la localité syrienne d’al-Tanf, contrôlée par les États-Unis, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

De plus en plus de groupes extrémistes liés à Daech s’accumulent dans la région syrienne d’al-Tanf, qui abrite une base militaire américaine, a annoncé le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

«Nous voyons qu’un nombre croissant de groupes armés apparaissent dans cette région, y compris dans le camp de réfugiés de Rukban, et qui sont, d’après nos informations, liés d’une manière ou d’une autre à Daech et à d’autres structures extrémistes», a-t-il déclaré lundi lors d’une conférence de presse à Moscou.

Selon le ministre, la partie russe «l’a évoqué à plusieurs reprises avec des collègues américains».

«Nous avons attiré leur attention sur le fait que cela ne correspond pas à nos accords sur la façon d’organiser le travail de désescalade dans le sud de la Syrie. Et nous continuons ce travail à la fois par la voie diplomatique et dans le cadre de contacts réguliers entre militaires», a déclaré M. Lavrov.

La garnison d’al-Tanf abrite une base militaire américaine en Syrie où sont formés et armés des détachements de l’opposition syrienne. Le camp de réfugiés de Rukban est situé dans une «zone de sécurité» à proximité de la base militaire américaine d’al-Tanf, déployée illégalement en avril 2017 sous le prétexte de la lutte antiterroriste

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *