Syrie: début de prises de vue d’une provocation montée sur «l’emploi» d’armes chimiques

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a été informé par des habitants d’Idlib que des prises de vues d’une provocation montée sur «l’utilisation» d’armes chimiques par l’armée syrienne avaient débuté dans la région.

Selon des informations communiquées au Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie par des habitants d’Idlib, des prises de vues d’une provocation montée sur «l’utilisation» d’armes chimiques par l’armée syrienne ont commencé dans la région. Des radicaux ont transporté deux bidons d’une substance toxique chlorée à Jisr al-Choghour pour rendre la vidéo de la provocation plus «réaliste», a indiqué le Centre.

«Selon les informations que nous ont fournies des habitants du gouvernorat d’Idlib, une provocation montée de toutes pièces est en train d’être filmée dans la localité de Jisr al-Choghour pour faire croire que l’armée syrienne a utilisé des “armes chimiques” contre les civils», a-t-il souligné.

Pour réaliser cette vidéo, des équipes de tournage de plusieurs chaînes de télévision de pays du Proche-Orient et de la représentation régionale d’une grande chaîne américaine sont arrivées ce matin sur les lieux.

Vladimir Poutine avait déclaré le 7 septembre dernier, à l’ouverture du sommet entre la Russie, la Turquie et l’Iran à Téhéran, que les djihadistes préparaient à Idlib des provocations, notamment à l’arme chimique.

Auparavant, des leaders de groupes terroristes, notamment des dirigeants du Front al-Nosra*, et des Casques blancs s’étaient rencontrés à Idlib. Ils se seraient mis d’accord sur des scénarios de futures mises en scène d’«incidents» avec un potentiel recours à des substances toxiques, avait annoncé la Défense russe.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *