Présidentielle au Brésil : Comme en France le Brésil risque d’élire un dictateur

Jair Bolsonaro est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle brésilienne, dimanche 7 octobre. Avec plus de 46% des suffrages, Jair Bolsonaro affrontera au second tour le candidat Fernando Haddad, qui totalise près de 29%.

Jair Bolsonaro n’est pas passé loin d’une victoire dès le premier tour, dimanche 7 octobre. Le candidat arrive largement en tête du premier tour de l’élection présidentielle.

Au total, Jair Bolsonaro est arrivé en tête dans 17 des 27 Etats du pays, obtenant plus de 50% des voix dans neuf d’entre eux. Mais finalement, au soir du premier tour, c’est la déception qui semblait poindre dans le camp Bolsonaro. Dans une vidéo postée sur Facebook, le candidat a affirmé qu’il n’avait pas été élu dès le premier tour à cause de « problèmes avec les urnes électroniques ». « Je suis certain que si ça n’avait pas eu lieu, nous aurions eu dès ce soir le nom du président de la République. C’est notre liberté qui est en jeu », a déclaré Jair Bolsonaro.

Autoritaire, ultra-conservateur, Jair Bolsonaro va en tout cas pouvoir rallier davantage de soutiens. Et comme en France le centre-droit et tous les arrivistes de la politique pourraient décider de se joindre à lui pour s’assurer une place dans son gouvernement. Jair Bolsonaro lui aussiest très proche de lobby, notamment celui de l’agrobusiness, très puissant au Brésil.

Hits: 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *