Elections en Bavière : revers historique des alliés de Merkel, l’extrême droite entre au parlement régional

Le parti conservateur CSU, allié incontournable de la chancelière allemande Angela Merkel, a subi, dimanche 14 octobre, un camouflet aux élections régionales en Bavière. Elle perd sa majorité absolue au parlement régional face à l’essor des Verts et de l’extrême droite.

Certes, l’Union chrétienne-sociale, « parti frère » de la CDU d’Angela Merkel, arrive en tête avec 37%, mais ce score a tout d’une débâcle, car le parti domine cette région depuis les années 1950. La CSU perd une dizaine de points par rapport à 2013, sa majorité absolue et va être obligée de chercher une alliance inconfortable avec une ou plusieurs autres formations.

Autre mauvaise nouvelle pour Angela Merkel, l’autre membre de sa coalition gouvernementale, les sociaux-démocrates du SPD, subissent une gifle avec 9,5% des voix. Les gagnants du scrutin sont les Verts, 2es avec 17,18%, et l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), le parti d’extrême droite anti-Merkel et antimigrant qui obtient 10,6% des voix, au coude-à-coude avec les Freie Wähler, des conservateurs indépendants (11,6%). Les libéraux du FDP (5%) ferment la marche.

Rien pour rassurer la chancelière allemande donc, d’autant que son propre parti, la CDU, doit faire face à un scrutin tout aussi ardu le 28 octobre en Hesse, Land que les conservateurs dirigent avec les écologistes. Ces deux scrutins « affecteront la politique nationale et, en conséquence, la réputation de la chancelière », a déjà prévenu, vendredi, le président de la chambre des députés et vétéran respecté de la CDU, Wolfgang Schäuble.

France TV Info

Hits: 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *