Vos comptes Facebook ou encore Instagram bientôt dans le collimateur du fisc ?

Une expérimentation visant à surveiller les profils personnels des contribuables pour lutter contre la fraude fiscale sera mise en place début 2019.

Facebook, Instagram, Twitter… Ces réseaux sociaux seront prochainement les nouveaux terrains d’enquête des agents du fisc. Dans l’émission Capital, diffusée sur M 6 ce dimanche à 21 heures, Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, annonce la mise en place d’une expérimentation « en début d’année prochaine ».

Des constatations numériques

« Nous allons pouvoir mettre les réseaux sociaux dans une grande base de données. Il y aura la permissivité de constater que si vous vous faites prendre en photo, de nombreuses fois, avec une voiture de luxe alors que vous n’avez pas les moyens de le faire, peut-être que votre cousin ou votre copine l’a prêtée, ou peut-être pas », déclare Gérald Darmanin au micro de Julien Courbet, le présentateur du magazine.

Cette nouvelle façon d’enquêter s’effectuera sous le contrôle de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), qui veillera au respect de la vie privée. Mais le ministre note que « souvent les Français se photographient eux-mêmes sur les réseaux sociaux » et que la plupart des profils personnels sont… publics.

« On a tous connu des gens qui nous disent : ‘Ce n’est pas normal, il y a des gens qui gagnent très peu leur vie et qui ont un train de vie très largement supérieur à leurs revenus’. La loi a été promulguée, nous mettrons en place cette mesure en début d’année ».

Gérald Darmanin n’a pas précisé si cette chasse numérique aux fraudeurs utiliserait des algorithmes ou des outils d’intelligence artificielle.

Source

 

 

Hits: 29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *